Ma recette pour une crème hydratante faite maison !

Articles récents

Les 5 meilleurs conseils de Pros pour réussir les entraînements à la maison

En raison d'un besoin de distanciation sociale et de fermetures de salles de sport à la lumière de Covid-19, la plupart d’entre...

Pourquoi personnaliser des objets jetables

Personnaliser des objets jetables est l’une des tendances du moment. Parmi les objets jetables personnalisables, l’on retrouve souvent les gobelets. Ils sont...

Les top 4 adabteurs USB-C jack à utiliser

Les appareils mobiles abandonnent la prise casque à un rythme effréné. Si votre nouveau smartphone Android ou Apple iPad Pro est livré...

Quand et à quelle fréquence devriez-vous prendre du CBD

Depuis quelque temps, nous entendons souvent parler de CBD. D’après certaines études, ce cannabinoïde aurait des effets thérapeutiques très puissants. Il serait...

10 choses à savoir sur le Quinoa

Depuis quelques années, le quinoa est apparu dans nos supermarchés. Avec ses qualités nutritionnelles hors pair, il a su séduire de plus...

Voici enfin ma recette pour ma crème faite maison dont je parle tant à tout le monde 🙂

Je l’ai confectionné de sorte à ce qu’elle soit la plus simple possible et avec un minimum de produit, tout en étant super efficace et rapide à réaliser, et qui se conserve plusieurs mois !

C’est une crème très hydratante, mais aussi nourrissante, que j’utilise (et pas que moi d’ailleurs…) aussi bien sur le visage, que le corps, et les mains 🙂

Mais d’abord, pourquoi faire sa crème soi-même ?

Ayant commencé mes études en esthétique dès l’âge de 15 ans, j’ai tout de suite compris l’intérêt d’une crème hydratante à appliquer matin et soir sur ma peau.

Ayant même été formée directement à la maison Clarins France sur tous leurs protocoles de soins et leurs produits entre 2003 et 2005, j’avais depuis cette habitude de prendre soin de ma peau quotidiennement avec des produits sélectionnés (et plus ça coûtait cher mieux c’était croyais-je naïvement).

Tout se passait très bien dans le meilleur des mondes, j’avais une peau magnifique, une salle de bain remplie de produits (et un compte en banque vide lui), quand j’ai finalement un jour eu la curiosité de regarder la liste d’ingrédients de mes chers produits…

Pour tout vous dire, c’est en fait mon chéri qui se plaignait souvent d’avoir ses yeux sensibilisés suite à l’application de notre crème. C’est rien mon amour, je vais te choisir un contour des yeux bien adapté ! pensais-je.

Malheureusement, ce symptôme continuait à le gêner quotidiennement malgré un produit soit disant adapté. J’ai donc commencé par me dire qu’il exagérait un peu je l’avoue, puisque j’utilisais ces produits depuis 10 ans sans jamais avoir eu d’inconfort, puis j’ai fini par le croire (le pauvre) en me disant qu’il devait faire une réaction à une molécule et c’est donc là que j’ai regardé la composition !

J’ai été rapidement désillusionné: mon cours de beauté m’est soudainement revenu à l’esprit, et j’ai réalisé à quel point tous les produits de la salle de bain sont remplis d’additifs ennuyeux connus, allergisants, mais aussi perturbateurs endocriniens (mais aussi de principes actifs performants, certes, mais quand même).

Nous mangeons des aliments bio et cuisinons nos propres aliments avec soin pour éviter la saleté dans les plats industriels.Au fil des années, j’utilise des produits cosmétiques composés de nombreuses molécules.Je résiste activement à ces molécules en cuisine!

J’ai donc réfléchi à un moyen de continuer de prendre soin de moi avec des produits dont j’aurais la totale maîtrise. Puisque je veux savoir exactement ce que je mange, j’allais à présent aussi savoir ce que j’applique sur ma peau 🙂

Voici donc ma recette pour une crème hydratante très simple et rapide à réaliser, et qui se conserve plusieurs mois à température ambiante !

Voici pour commencer ma liste d’ingrédients :

(Cette recette étant tout à fait évolutive et personnalisable, vous pouvez modifier ou ajouter tout ce que vous voulez).

pour 50ml de crème hydratante il faut :

  • 10ml de gel d’Aloé-Vera BIO
  • 30ml d’hydrolat de fleur de votre choix BIO
  • 20ml d’huile végétale de votre choix BIO
  • 10 gouttes de vitamine E
  • 10 gouttes de Naticide ou Isocide BIO
  • 2,5ml de Gélisucre ou Sucragel BIO
  • 1 pointe de couteau de gomme de Guar BIO
  • option : 1 pointe de couteau d’acide hyaluronique, quelques gouttes de protéine de riz, de céramide végétal, de squalène végétal…
  • 2 bols stérilisés ou nettoyé au savon + alcool 70°
  • 1 fouet (manuel ou électrique) stérilisé ou nettoyé au savon + alcool 70°

une balance de précision ou des cuillères doseuses

  • 1 spatule ou couteau
  • 1 flacon vide stérilisé ou nettoyé au savon + alcool 70°

Dans un premier bol, verser le gel d’Aloé-Vera, l’hydrolat de fleur et la gomme de Guar puis mélanger au batteur pour obtenir une gelée homogène qui compose la phase aqueuse de notre crème.

Dans un deuxième bol, verser l’huile végétale, le Gélisucre (ou Sucragel) et la vitamine E puis mélanger de nouveau au batteur pour obtenir notre phase huileuse.

Mélanger à présent les deux phases ensemble dans un des deux bols, ajouter le Naticide (ou Isocide), et la crème est prête à être transvasée dans le flacon !

Pourquoi ces ingrédients et où les trouver ?

Gel d’Aloé-Vera :

J’en avais entendu parler comme beaucoup depuis des années, mais j’ai vraiment découvert les merveilles de cette plante lors d’un voyage aux Canaries.

Je suis tellement addict à ses bienfaits que je ferais un article entier à ce sujet je pense, car je suis convaincue que ce produit devrait être dans toutes les salles de bains, tant il est utile efficace sur les petits comme les grands.

Le gel est de la pulpe issue des feuilles du l’Aloe-Vera qui est un cactus. Il est très hydratant, régénérant, cicatrisant et bourré de vitamines.

On en trouve en pharmacie, parapharmacie, magasin bios et sur le web. Prenez soin de le choisir Bio bien entendu 🙂

Hydrolat de fleur (eau florale quoi ! ) :

C’est l’eau issue de la distillation de fleur ou de plantes qui permet d’apporter les vertus de celle-ci. Elle est tolérée par tout le monde grâce aux faibles dosage naturel de ces principes actifs (contrairement aux huiles essentielles). Il se trouve en magasin bio, pharmacie, parapharmacie, et sur le web.

J’ai choisi l’eau florale d’Hamamélis pour ses propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et anti-rougeur grâce aux flavonoïdes qu’elle contient renforçant ainsi le réseau capillaire sanguin 😉

Huile Végétale :

Elle est issue des plantes oléagineuses et est aussi utile dans une cuisine que dans une salle de bain ! Très nourrissante grâce aux acides gras et aux vitamines qu’elle contient, elle regorge de propriétés différentes selon la plante choisie et contrairement aux idées reçues elle est très bien tolérée par les peaux grasses.

Tout comme l’eau florale, choisissez la Bio et adaptée à votre type de peau et bienfaits désirés, mais aussi vierge et 1ere pression à froid 🙂

J’ai choisi l’huile de Cameline car elle est extrêmement riche en oméga 3 (lutte contre le vieillissement) et en acide gras poly-insaturés (active la micro-circulation sanguine). Elle est donc un véritable atout en cuisine également !

Gomme de Guar :

Épaississant naturel permettant d’obtenir une phase aqueuse gélifiée et lisse.

Suivant son dosage, vous pouvez obtenir une crème plus ou moins fluide, plus ou moins crémeuse !

Je la choisis Bio bien sûr, sur internet (aroma-zone, mycosmetik…)

Gélisucre (ou Sucragel) :

Émulsifiant très doux et naturel qui permet de gélifier les phases huileuses.

Je le choisis sur Aromazone car il est Bio certifié Ecocert mais on le trouve aussi sous le nom de Sucragel sur Mycosmetik.

Vitamine E :

C’est un conservateur et antioxydant naturel.

Elle protège les huiles et les beurres du rancissement permettant une excellente conservations des phases huileuses, tout en ayant des propriétés anti-age et anti-inflammatoires sur la peau.

Je l’achète sur le web (mycosmetik, aromazone…)

Naticide (ou Isocide) :

C’est un conservateur, anti-bactérien, et antifongique.  Il assure la conservation des produits cosmétiques ayant une phase aqueuse.

Je l’achète sur le web (aromazone pour le Naticide) mais dès que j’aurais terminé mon flacon je le remplacerai par de l’Isocide (sur mycosmetik) car lui est biologique et certifié par Ecocert.

Le Naticide à une légère odeur d’amande, à prendre en compte donc pour la fragrance de votre crème.

Comme je le disais plus haut, on peut s’amuser à ajouter d’autres principes actifs ou même des huiles essentielles afin de personnaliser sa crème.

Personnellement je la préfère toute simple et avec le moins d’ingrédients possible, et ça me permet d’en faire pour mes amies et ma famille en étant sûre qu’elle conviendra à tout le monde !

Je me fournis exclusivement sur internet car je trouve ca plus pratique et suis adepte des huiles végétales, eaux florales, (huiles essentielles aussi) de la marque De Saint Hilaire, et je commande le reste sur Aroma-Zone et sur MyCosmetik.

Mon astuce si vous achetez vos huiles végétales en magasin bio, allez directement au rayon « moutarde » à côté des vinaigres et autre condiments, vous trouverez un grand choix d’huiles d’excellentes qualités beaucoup moins chères qu’au rayon beauté 😉

J’espère que cet article vous sera utile et vous incitera à composer votre crème hydratante vous même, c’est si facile et si efficace 🙂

N’hésitez pas à commenter si vous sautez le pas, si vous avez une question ou une remarque, ou même à partager vos ingrédients favoris !

author

Emma Hayes

There I was in a hot yoga studio with plenty of bright natural light and bending myself into pretzel like positions for the very first time.

instagram